Toussus le Noble, les paris de 2017,

Inspiré de l’édito du journal des échos du 2 janvier 2017

Toussus Expressions vous fait part de ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2017 pleine d’enjeux.

Pour notre petit village, faisons un pari !

Parions …. parions qu’en 2017 la raison triomphera de la bêtise et de la démagogie.

Parions que l’on finira par préférer l’ennuyeuse vérité aux excitantes mais fausses nouvelles qui pervertissent le débat.

Parions que l’on trouvera aux échanges avec nos voisins des communes de Versailles Grand Parc plus de vertus qu’aux murs qui semblent se dresser actuellement.

Parions, en somme qu’en 2017, nous trouverons les ressources du sursaut pour renverser le cours de cette première moitié de mandat.

Le moment est venu d’apporter des réponses durables aux questions financières et de vie locale, pour la cohésion des habitants de la commune, pour la cohabitation avec les communes voisines, pour l’avenir de notre petit village.

Parions que l’on finira par préférer l’ennuyeuse vérité aux excitantes mais fausses nouvelles qui pervertissent le débat :

  • La dégradation de la qualité des services publics municipaux depuis 2014 : entretien des espaces verts, voirie, salle polyvalente et de sports, accueil périscolaire est un fait. Elle est la conséquence de la désorganisation et de la dégradation du management des équipes municipales. L’absentéisme, les incitations au départ et l’assignation en justice d’agents en sont des corollaires. Les événements météo sont des facteurs aggravants.
  • La baisse des recettes financières est un fait. L’augmentation depuis 2014 des dépenses de fonctionnement annuel aussi. Elles ont conduit à la dégradation du bilan financier et constituent un facteur aggravant supplémentaire pour l’entretien récurrent de notre patrimoine municipal.
  • L’augmentation des effectifs municipaux et de l’appel à la sous-traitance notamment pour compenser le départ des experts sont des réponses immédiates alléchantes mais qui ne pourront que faire empirer le mal sur le long terme.
  • La baisse du budget alloué à l’école et un espace jeunesse au fonctionnement confidentiel sont des faits.
  • Le délitement des actions en faveur de la cohésion de notre village est perceptible.  Elles ont jusqu’ici garanti l’unité de notre village. Les quotients familiaux ou encore les actions envers nos séniors n’ont –elles pas de vertus fédératrices dans un contexte socio-économique tendu ?
  • Le déclin de certaines associations : les membres de Toussus Sports envisagent de démissionner, le Club d’escalade de Versailles souhaite renoncer à venir à Toussus du fait de loyer appliqué par la mairie, la dissolution en septembre dernier des Mini School.
  • La perte de la vice-présidence de Versailles Grand Parc pourtant lieu incontournable de décision pour les projets structurants de notre territoire.

Parions que l’on trouvera aux échanges avec nos voisins des communes de Versailles Grand Parc plus de vertus qu’aux murs qui semblent se dresser actuellement :

  • Gel de l’évolution des transports à Toussus: bus de desserte vers les gares, station de voitures électriques, zones de co-voiturage, connexion avec le plateau de Saclay
  • Immobilisme face à l’accueil des immigrants, des gens du voyage,
  • Immobilisme face au déclin de l’activité économique de l’aérodrome, faces à ses nuisances sonores,
  • Immobilisme face au départ de Nature et Découverte de Airparc,
  • Immobilisme face aux déchets sauvages de la ferme de Suza à Buc,
  • Absence de débat communautaire sur le développement du commerce de grande distribution à Chateaufort.

Parions, en somme qu’en 2017, nous trouverons les ressources du sursaut pour renverser le cours de cette première moitié de mandat.

A double titre…

D’abord pour ne pas laisser fin 2019 une commune exsangue financièrement incapable d’assumer l’entretien de son patrimoine et des services publics pour ses habitants. La perte d’autonomie de la commune conduirait à subir une intégration plus importante dans Versailles Grand Parc ou dans une autre communauté territoriale.

Le débat municipal doit décider de ce destin, soit en rééquilibrant dès maintenant les niveaux de recettes, de dépenses et des services publics afin de répondre aux besoins des habitants en toute autonomie, soit en préparant avec nos partenaires communautaires un transfert et une mutualisation significative de nos ressources.

Mais un sursaut est également nécessaire pour fournir une perspective pour notre commune.

Les nobeltussois continuent de subir les nuisances sonores aggravées par la permanence des activités aériennes des hélicoptères et le réaménagement des infrastructures au sol de l’aérodrome. Certains habitants sont maintenant prêts à renoncer à la présence de l’aérodrome. Il est devenu crucial de réduire ces nuisances sonores au niveau de Toussus tout en permettant à l’aérodrome de se développer économiquement. L’aviation électrique est encore dans une phase de prototypes et d’évaluation. Il est évidemment que notre intérêt est de soutenir son développement sur Toussus. Mais le déploiement industriel reste hypothétique et à des échéances lointaines (10 à 20 ans).

La pérennité sur Toussus de l’école, des activités locales de loisirs, de services publics et privés (crèche, médecins, commerces), de transport en commun à destination des habitants n’est pas garantie à l’échelle de la taille actuelle de la population de la commune. Une troisième phase de construction de logements afin d’élargir la pyramide des âges de la population et entretenir une rotation résidentielle intergénérationnelle serait de nature à répondre à la problématique tout en constituant un levier financier pour les besoins récurrents de la commune.

L’enjeu de cette 2nde moitié de mandat est donc de préparer la commune afin de pérenniser son modèle de vie locale, un petit village péri-urbain proche de Paris autour de son école et de ses services.

Le débat municipal et la concertation avec les nobeltussois devront dès cette année préparer notre avenir en

  • faisant évoluer le Plan Local d’Urbanisme,
  • rétablissant un minimum de mesures pour l’unité et la cohésion de notre village,
  • rénovant le quartier des Demeures,
  • réalisant la « place » du village et l’aménagement des ronds-points
  • construisant des opportunités foncières autour de l’école pour sa modernisation,
  • construisant la piste cyclable de Toussus au collège de Buc.
  • prenant en compte les attentes des habitants en matière de circulation.

Avec l’appui de Versailles Grand Parc pour le développement économique autour des activités de l’aérodrome, pour le développement des transports en commun, pour l’équilibre entre les communes, intégrant le respect de l’environnement yc les réductions de nuisances sonores, pour le développement d’activités agricoles à destinations des habitants du territoire.

Le moment est venu d’apporter des réponses durables à ces questions financières et de vie locale, pour la cohésion des habitants de la commune, pour la cohabitation avec les communes voisines, pour l’avenir de notre petit village.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s